Le jardin Georges Delaselle

Le Jardin Georges Delaselle est un véritable dépaysement sur l’île de Batz.

Son exubérance contraste avec le paysage maritime environnant. Plantes d’Amérique, d’Australie, d’Afrique et d’Asie se côtoient dans cette oasis insulaire.

Lorsqu'en 1897, Georges Delaselle, un assureur parisien, décide de transformer ce petit coin de dune en un jardin colonial, l'île ne compte aucun arbre. Il entreprend de creuser dans le sable de larges cuvettes pour s'abriter du vent, et met alors à jour, une nécropole datée de l'Âge de Bronze.

En 1918, la maladie le pousse à s'installer définitivement sur l'île. Il se consacre alors uniquement à son jardin. Obligé de vendre en 1937 l'œuvre de sa vie, il s'éteint quelques années plus tard, rassuré de voir un particulier continuer à s'occuper de son jardin. En 1957, la propriété est transformée en centre de vacances. Peu à peu le jardin va tomber dans l'oubli. Une équipe de bénévoles se lance, à partir de 1987, le défit de réhabiliter ce précieux témoin de l'acclimatation des végétaux exotiques. Cent ans après le début de sa création, le Conservatoire du Littoral en fait l'acquisition pour protéger ce site exceptionnel.

 

Le jardin est géré par l'association Les Amis du Jardin Georges Delaselle.

La visite permet de découvrir, au gré de la balade, des espaces variés qui forment un ensemble très harmonieux. La Nécropole, avec sa vaste pelouse et ses cordylines, sert d’écrin aux sépultures de l’Âge de Bronze, découvertes par G. Delaselle. La Palmeraie, creusée dans le sable, abrite une riche collection de palmiers et de plantes sub-tropicales. Elle transporte le visiteur vers des destinations lointaines. Plus loin, les echiums pointent vers le ciel, le bleu de leurs inflorescences gigantesques. Arrivé au Calvaire, vous découvrez le monde des plantes grasses rassemblées dans la Cacteraie. Le Jardin Maori dévoile l’extraordinaire palette de couleurs des phormiums. C’est le prélude à l’atmosphère méditerranéenne mise en valeur par la terrasse ouest surplombant la mer. A travers la rocaille des plantes à bulbes, on rejoint les terres australes.  Au centre du jardin, est plantée une vaste collection de plantes originaires d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Le jardin d’herbe rappelle la végétation des dunes tout en soulignant la longue perspective qui traverse tout le jardin et qui aboutit à la Lande Fleurie, couverte de coussins d’armérie. C’est ici la fenêtre du jardin ouverte sur le continent, et surtout sur le sud et les lointains exotiques.. Chaque espace du Jardin est une invitation au rêve.

 

Ouverture du 1er avril au 05 novembre 2017 : 

Tous les jours de 11h à 18h.
Tarifs : adulte 5€, enfant (10 à 16 ans) 2€50, étudiant (sur présentation d'un justificatif) : 4€
Visite guidée : 7€ le dimanche à 15h, sur réservation et à partir de 7 personnes.
Tarifs groupe à partir de 15 personnes : se renseigner auprès du jardin.

Renseignements et réservations : 02 98 61 75 65. mail
Les animaux ne sont pas admis dans le jardin.

Expositions et animations 2017 :

> Voir le site internet du Jardin

Pratique