Le trou du serpent

La légende a fait de ce rocher, le lieu où saint-Pol aurait précipité dans les flots le dragon qui terrorisait l'île.

Paul Aurélien est un moine venu évangéliser cette partie de la Bretagne, depuis le Pays de Galles, au VIème siècle. Le comte Withur l'accueillit avec la plus grande bienveillance sur ses terres de l'île de Batz, à la condition de délivrer le pays d'un dragon qui portait la terreur dans l'île en dévorant femmes, hommes et bestiaux. Tous ceux qui, jusque là, avaient essayé de détruire le féroce animal, avaient péri dans leur entreprise.

Après une nuit entière de prières, il se fit accompagner d'un jeune guerrier des environs de Cléder dont il bénit l'épée et se rendit au repaire du monstre. Sur l'ordre du saint, le dragon parut en poussant d'horribles sifflements. Aussitôt il le lia de son étole et le conduisit jusqu'à la pointe ouest de l'île. Là, il commanda au dragon de ce précipiter dans la mer, dans l'endroit que l'on appelle depuis ''Toull ar Zarpant'', le Trou du Serpent.

Withur récompensa magnifiquement Paul Aurélien en lui donnant l'île entière.

Les vagues, en se fracassant sur ce rocher, produisent toujours un bruit étrange. Les jours de tempête, la mer offre un spectacle magnifique, tout au long de cette portion de côte.

Pratique